Le hit-parade des 10 questions les plus souvent posées

À DÉCOUVRIR AUSSI

 

Spécial ingénieur

Doit-on décider de son cursus dès la première année ?

Non, en programme bachelors, immédiatement après le baccalauréat, plusieurs universités imposent au contraire un programme mixte Arts and Sciences très généraliste permettant progressivement au cours des années de s’orienter et d’affiner ses choix.

Recommandez-vous de partir directement après l’obtention du baccalauréat?

C’est le choix que font de jeunes Français comme d’ailleurs de nombreux Britanniques et Allemands.

Je suis doublant en P1. Je n’ai pas réussi le concours en juin et souhaite changer totalement d’orientation en intégrant une université américaine. Est-ce possible ?

Oui, c’est possible. Deux possibilités : se préparer, dès à présent, pour une rentrée soit en janvier prochain, soit en août/septembre prochain.

Y-a-t-il des équivalences avant d’entrer dans les universités américaines ?

Oui, selon le type de baccalauréat et la mention obtenue certaines universités américaines accordent des équivalences. De même, et au cas par cas, un début de cursus en France peut donner lieu à des équivalences permettant de réduire dans une certaine mesure la durée, donc le coût de la scolarité.

Peut-on commencer sa scolarité en janvier ?

Oui, plusieurs universités américaines fonctionnent sur le système roll-in et il est possible de les rejoindre en janvier.

Le sport a-t-il une place importante sur les campus?

Absolument. Tout le monde reconnaît la très grande qualité des installations sportives fermées ou en plein air, permettant de pratiquer le sport de son choix dans des plages horaires très étendues.

Préparez-vous également à d’autres cursus de 3ème cycle ?

Oui, SUP in USA prépare également, de façon intensive, aux masters spécialisés et aux MBAs aux Etats-Unis, en Asie, en Europe et en France

Y-a-t’il autant d’heures de cours dans le cursus qu’en France?

Non. Tout d’abord, dans des limites indiquées, l’étudiant peut déterminer le nombre de cours pris. D’autre part, pour une charge moyenne de 15 heures par semaine, il faut ajouter le travail personnel de préparation et de recherche plus exigeant que la moyenne française. Le nombre d’heures académiques s’en trouve au total plus que doublé et parfois triplé.

Peut-on accélérer son cursus ?

Oui, on peut accélérer son cursus grâce aux cours d’été (Summer courses) équivalents aux cours dispensés au cour de l’année. On peut également, dans le respect des normes propres à chaque université, décider de suivre plus de cours que le reste des étudiants.

Peut-on se spécialiser même en programme bachelors ?

Oui, car le très grand nombre de cours électifs disponible et les conseils prodigués permettent de se former sur un programme personnalisé sur mesures.

 

 Autres questions fréquentes

En quoi le climat est-il un critère de choix ?

Pour celle et ceux qui sont attachés aux activités de plein air, associatives ou sportives, ce critère est à prendre en compte.

Y-a-t-il des quotas de nationalités?

Non, il n’y a pas de quotas de nationalités. Les étudiants français et européens en général sont au contraire les bienvenus.

Pourquoi un Bachelors français, ou européen, en 3 ans et un bachelors américain en 4 ans ?

Les cadres sont différents. Le Bachelors américain a une durée théorique de 4 ans. Cette durée peut varier : d’une part, elle peut être réduite, d’autre part, le bachelors peut s’étendre sur une durée plus longue, selon le choix de l’étudiant.

Quels types de bachelors?

Généralement, deux grands types : B A (Bachelors of Arts) et B Sc (Bachelors of Sciences)

Y-a-t il un barème reconnu d’équivalences de barèmes de notes ?

Il existe plusieurs barèmes suivant les universités. Mais le barème de la World Education System, organisme privé, est le plus utilisé.